Bienvenue sur world-blogueur.com ! Ce blog rassemble les récits et photos de mes périples et expériences près d'ici ou à travers le monde. Des voyages à vélo, en bus, en train, sac à dos, en fourgon, en famille, en montagne ou tout au nord... Consultez également ma bibliothèque qui rassemble mes comptes-rendus de lecture, et inscrivez-vous à la newsletter afin d'être informé des dernières mises à jour. Bonne route...

vendredi 17 août 2018

Roumanie, Moldavie, Bulgarie: Tours et détours jusqu'en Mer Noire (5/5)


10/08/18

Jour: 528 km  Total: 6205 km

Sitôt la frontière passée, nous retrouvons la Roumanie laissée quelques jours auparavant :
les charrettes, les foulards, les brouettes, le travail manuel dans les champs, les villages aux maisons bien entretenues, les bancs, lieux de causette devant chaque maison et l'odeur du feu de bois, omniprésent.
Une frontière, c'est fou. 200 mètres et l'on bascule, les codes et les repères explosent.



Les roumains sont latins, une preuve à chaque coin de rue.
Orsova est une ville étape pour les bateaux de croisière qui naviguent sur le Danube. Tout le long du quai, des agences vous proposent leur promenade.

Le lieu est superbe, abrité dans un des méandres du fleuve. En face, la Serbie.
Curieusement, pas un seul restaurant et impossible de changer nos devises bulgares, elles nous restent sur les bras.

Nous passons notre chemin et retrouvons la file de camion incessante qui mène vers la Roumanie. Visiblement, notre idée est partagée par d'autres.... Pas de frontière, pas de problème...

Pause déjeuner à Caransebes.


Je voulais m'arrêter dormir à Timisoara. Finalement, nous tirons jusqu'à Szgezed en Hongrie, incité par Anne-Gaëlle qui me dresse la liste des impératifs qui nous attendent en France.

Vrai camping avec de nombreux camping-cars, tentes et caravanes. Deux piscines à l'eau verte (comme en 2014 en Hongrie également) et chaude... Nous pataugeons une bonne heure pour nous remettre de la route.


Le soleil se couche, la musique se lève.

Habitués à notre solitude et à une relative simplicité, la situation dérape et nous échappe.

A droite, une soirée géante en extérieur avec spots, fumigènes, dj enflammé et des centaines de clubbeurs sur la piste.

A gauche, un karaoké en hongrois. Dans le camion, nous profitons des deux shows à la fois, la carlingue vibre au rythme des basses.

Un pick-up transportant une piscine gonflée remplie à ras bord et quelques énergumènes avinés fait le tour du camping.

Pas loin, c'est le club local de propriétaires de véhicules Opel (!) qui s'est donné rendez-vous. Ils circulent à intervalle régulier, fiers de montrer leur Corsa, Vectra ou Kadett. Les capots sont ouverts. J'ai un peu de mal à comprendre, je ne me suis jamais extasié sur le moteur d'une Corsa.

L'Opel Oméga qui fait crisser ses pneus devant le camion, laisse s'échapper de son toit ouvrant un dragon gonflable.

Comme s'il manquait quelque chose à la fête, il y a une soirée sur la rivière jouxtant le camping et des spots puissants nous éclairent toutes les 30 secondes environ.

Le soir, nous écoutons une émission radio en podcast pour nous endormir. Obligés de monter le volume pour entendre quelque chose, la fête est complète.

Nous sommes loin de notre petit verger roumain...

11/08/18

Jour: 713 km  Total: 6918 km

Autoroute. La police nous arrête pour un contrôle en Hongrie, nous traversons d'une traite l'Autriche et nous nous arrêtons à Passau, ville surprise.


Fatigués par la route, nous sommes éblouis par la ville vue de la fenêtre du camion. Nous y faisons une longue promenade dans ses ruelles médiévales.



























12/08/18

Jour: 978 km  Total: 7896 km

Ce n'était pas prévu mais nous rentrons d'une traite à la maison.
Nous sortons de l'autoroute, l'Allemagne tient ses promesse. Pause-déjeuner à Ohringen. 





Un peu ahuris, l'aménagement de notre maison achetée six jours avant le départ peut reprendre...

2 commentaires:

  1. Encore un beau reportage, photos et commentaires, qui nous font merveilleusement voyager; pas seulement de BELLES photos, dont beaucoup sont une source d'inspiration pour des peintures, mais aussi des photos témoignages d'une réalité parfois DURE, les unes et les autres bousculant les a priori.
    Le cimetière joyeux, les gitanes, les monastères extraordinaires et bien d'autres moments captés à vif m'ont
    subjuguée.
    Beau travail!
    Marie

    RépondreSupprimer
  2. Content de t'avoir fait voyager. Merci pour ces éloges !

    RépondreSupprimer

Booking.com

Archives du blog