Bienvenue sur world-blogueur.com

Ce blog étant encore en phase de rapatriement, certains voyages sont incomplets. Si vous désirez consulter ces carnets, vous pouvez, pour le moment, y avoir accès sur l'ancien site http://www.planete-montagne.fr/. Bonne route...

samedi 21 février 2009

Cambodge, sourire khmer...

Quelques jours au Cambodge pour visiter entre autre, les temples d'Angkor, classés patrimoine de l'UNESCO, quelques jours en tuk-tuk, à pied où à vélo, quelques jours à sillonner les temples et les villages,  entre poussière et sourires...


13/02/2009

Départ à 2h40 du matin pour Kuala Lumpur en Malaisie. Vol éclair, nous dormons jusqu'à ce que l'annonce de l'approche intervienne aux environs de 14h00. "Nous vous rappelons que l'importation de drogues est punie par la peine de mort". Notre vol pour le Cambodge est prévu le lendemain avec Air Asia. Nous retrouvons avec plaisir les rues animées de la ville, clin d'œil aux tours Petronas que j'avais photographiées l'année passée.




14/02/2009

Départ pour l'aéroport, il est 4h00 du matin, les rues sont animées, les gargotes de bord de route sont pleines à craquer. Décollage à 7h00 avec Air Asia pour Siem Reap au Cambodge. 8h00 nous survolons les étendues verdoyantes et semble-t-il humides, avant de nous poser. L'aéroport ressemble davantage à une pagode.



Nous prenons un taxi, trouvons un hôtel et partons sans attendre avec Vuthi, un chauffeur de tuk-tuk, pour le village flottant, se déplaçant en fonction du niveau des eaux, sur le lac Tonlé Sap.









Nous y sommes vers 11h00, trop tard ou trop tôt, pas de touristes. Inconvénient, une lumière blanche et une chaleur étouffante nous accompagnent. Le "capitaine" de notre embarcation me cède le volant...
L'endroit est étonnant de prime abord mais il s'agit d'un village comme un autre: écoles, terrains de sport, restaurants, épicerie, bicoques... La seule différence, il flotte. Ses habitants vivent principalement de la pêche.

 













Retour sur Siem Reap.
Siem Reap est une ville agréable, animée et touristique...
Peu de voitures, des dizaines de deux et trois roues. Tout se transporte sur ces vélos, scooters et tricycles, hommes et bêtes en tête...















15/02/2009

Rendez-vous à 5h00 avec Vuthi, afin de profiter au maximum des célèbres temples d'Angkor (9ème au 15ème siècle). Nous cherchons à éviter et la chaleur, et les touristes.



Lever de soleil simple et intimiste au Sra Srang.



Nous passons au Banteay Kdei avant d'aller au Ta Prohm.
Le Tha Prohm est un temple envahi par les racines des arbres, la lumière matinale et les rares visiteurs concourent à l'ambiance paisible. La nature reprend ses droits sur ces vestiges, l'endroit est extraordinaire.



 


 





Les marches du Ta Keo sont vertigineuses, à peine plus de 10 cm de large. La vue du sommet permet de rendre compte de l'étendue de la forêt.
Les deux temples de Chau Say Tedova et Thommanon sont petits et sommaires, il est 8h30, derniers instants de calme et d'isolement avant de retrouver les centaines de visiteurs.



Nous devons désormais composer avec les nombreux visiteurs, les temples perdent un peu de leur magie et de leur mysticisme. Preah Khan est un défilé, de longs couloirs traversent de part en part le temple. Visite, précédés par quelques moines.









Le Bayon possède une architecture exceptionnelle: 54 tours composées de 4 visages. La foule et la chaleur ont eu raison de nous. Nous sommes assoiffés et épuisés.



Angkor Vat, temple symbole du Cambodge, est le plus grand édifice religieux au monde. Foule, lumière blanche et chaleur écrasante, il est 12h30, nous prenons le chemin du retour.


Petit dîner entre amis, Camille et Seb sont arrivés aujourd'hui à Siem Reap. Même voyage mais dans le sens inverse.

16/02/2009

Nous partons de bon matin à vélo afin de découvrir quelques temples au sud est de Siem Reap. Nous ne les trouverons jamais. La promenade est cependant pittoresque, les petits villages traversés et les enfants rencontrés sont autant d'enchantements. Certains nous courent après, une petite fille s'accroche au porte-bagages, les enfants sourient montrant discrètement leurs quelques dents...





Nous arrivons finalement au Phnom Krom, havre de paix perché en haut d'une interminable ascension, en pleine chaleur.








Les douze kilomètres à couvrir pour rentrer sont rapidement parcourus, la sieste est méritée, voire indispensable.


Nous n'avions pas profité correctement des temples d'Angkor, nous décidons d'y retourner au coucher du soleil. J'ai très envie de revoir le Bayon.

Angkor Vat est baigné d'une douce lumière.





Nous gravissons ensuite la pente qui doit nous mener au Phnom Bakheng,temple dominant la forêt. On nous avait prévenu, c'est le meilleur endroit pour profiter du coucher de soleil. C'est ce qu'ont certainement pensé les milliers de visiteurs qui s'y massent. Deux photos et vite ! Allons au Bayon, avec une peu de chance, nous y serons seuls !






Le soleil est à peine couché, les bruits de la forêt sont enfin perceptibles puis franchement envahissants. Les singes et les oiseaux profitent du silence pour se faire entendre. L'ambiance est extraordinaire, les visages du Bayon concourent à cette atmosphère mystique de fond de jungle.
Nous sommes seuls, enfin !






Re-dîner entre amis. 
17/02/2009

Départ à 7h00 en bus pour Phnom Penh, la capitale du Cambodge.



Cinq heures de route à travers les paysages ruraux et verdoyants, le temps de se rendre compte que les quatre roues monopolisent le centre de la chaussée, les côtés restant aux deux et trois roues.


18/02/2009

Grande marche dans la capitale, sous une chaleur écrasante.




Les cambodgiens mangent tout et les marchés révèlent quelques surprises: blattes, grillons, araignées, serpents...





C'est aujourd "hui le procès de l'ancien responsable Khmer rouge "Douch", les cambodgiens ont les yeux rivés devant les télévisions allumées sur les trottoirs.




Visite du Palais Royal et de la Pagode d'Argent.






19/02/2009

Retour matinal à Siem Reap et après-midi tranquille.




20/02/2009

Retour à Abu Dhabi via Kuala Lumpur.

Archives du blog